Accueil Blog blog Eco-tourisme et gastronomie durable : un challenge croissant

Eco-tourisme et gastronomie durable : un challenge croissant

Loin de n’être qu’une tendance, le développement durable devient de nos jours une priorité voire même un devoir moral pour un nombre croissant de personnes soucieuses de l’environnement et de la planète.

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est amplement concerné par le phénomène et c’est pour cela qu’un grand nombre d’actions
« eco-friendly » sont aujourd’hui mises en place pour favoriser le respect de l’environnement et sensibiliser les populations.

En effet, de la cuisine à l’entretien des chambres, le secteur hôtelier a un important impact sur le développement durable.
En 2019, selon le Cambridge Institute for Sustainability Leadership, le tourisme contribuait à hauteur de 5 % environ aux émissions de gaz à effet de serre. Conscient des fortes conséquences de ces émissions, une grande partie du secteur hôtelier a décidé de se mobiliser à travers le monde pour diminuer les impacts environnementaux négatifs et pour relever les nombreux défis à venir.

Parmi ces actions, beaucoup d’entre eux ont développé au sein de leurs établissements des tendances éco-touristique telles que l’économie d’énergie, la réduction des déchets alimentaires, la minimisation de l’utilisation de l’eau, l’élimination du plastique et l’intégration d’éléments
durables dans l’architecture de l’hôtel.

Outre le caractère responsable de ces actions, il est évident que l’éco-tourisme s’est transformé aujourd’hui en facteur marketing et financier. Une étude sur le comportement des « Millennials », réalisée par The Nielsen Company, a révélé que la durabilité était une priorité dans les achats de cette génération de voyageurs influents et de plus en plus habitués à voyager.

Par ailleurs, on dénombre 66 % de personnes interrogées à travers le monde (soit une hausse de 11 % par rapport à l’année précédente) qui se revendiquent prêt à « payer davantage pour des produits et services d’entreprises qui s’engagent à avoir un impact social et environnemental positif ». Ce sont des chiffres encourageants, qui démontre l’intérêt florissant de tous pour le développement durable et qui stimule les professionnels à aller dans ce sens.

Après les hôteliers et nombre de professionnels du tourisme, ce sont les restaurateurs qui se lancent à leur tour vers le durable. Conscient que la planète le nécessite, que la tendance est d’actualité, et que le durable a de l’avenir, de plus en plus d’établissements se mettent au vert. En effet, les restaurants développent les circuits courts en termes d’approvisionnements, favorisent la restauration « zéro déchet » et l’utilisation de produits naturels et locaux, ils préviennent le gaspillage alimentaire et développent le tri des déchets.

Beaucoup d’établissements visent aussi l’obtention de labels dits « verts » . Par exemple, le label « Restaurant Durable© » est un label ayant pour objectif d’inciter les acteurs de la restauration collective à adopter une démarche responsable en prenant en compte tous les enjeux du développement durable dans la gestion de leurs activités : des conditions de travail des équipes jusqu’aux questions de santé et nutrition, en passant par les équipements (cuisine, entretien) et bien évidemment l’impact environnemental des ingrédients utilisés.

Pour se voir attribué ce label, les restaurants doivent respecter un certain nombre de normes liées à l’environnement durable. Il existe des standards à respecter mais certains choisissent d’aller plus loin pour obtenir des grades supérieurs.
L’objectif n’étant pas de pénaliser les établissements n’ayant pas encore rejoint cette démarche mais de valoriser ceux qui y accorde de l’importance.

En 2020, le célèbre Guide Michelin a marqué une étape supplémentaire dans cet engagement en créant la première Gastronomie Durable où sont mis en lumière les établissements qui prônent une gastronomie plus responsable. Pour le Guide, il s’agit de devenir un véritable accélérateur du changement, et une vitrine de bonnes pratiques environnementales partout dans le monde.

Ainsi, nous encourageons tous les acteurs du secteur hôtellerie et restauration à s’engager dans une démarche responsable pour un résultat « gagnant-gagnant ». L’objectif principal étant la protection de notre environnement et des générations futurs, le soutien des producteurs locaux et la satisfaction de la clientèle. Tout cela sans empêcher, une amélioration de l’image des établissements et ainsi des gains financiers proportionnels à la tendance.

Partager :

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire