Le digital et la réouverture des restaurants après la crise sanitaire de 2020

C’est dans un contexte particulier que nous pouvons parler aujourd’hui de reprise progressive de l’activité du secteur HORECA.

En effet, la crise sanitaire ayant eu lieu cette année 2020 a marqué les esprits et subsiste encore. Si la crise a touché tout le monde, les
“commerces non indispensables” parmi lesquels hôtels, restaurants et bars, fermés depuis le 15 mars l’ont subi de plein fouet. En effet, après plusieurs mois de cessation d’activité, les répercussions sur les nombreux établissements de France et dans le monde ayant fermé se font aujourd’hui ressentir.

Baisse du chiffre d’affaires, réticence de la clientèle , gestes barrières à respecter et hausse du nombre d’employés au chômage ou licenciés dans le pire des cas, sont autant de conséquences liées à la crise sanitaire imprévisible que nous avons dû surmonter.
Non pas inconscients de la vigilance à adopter, c’est avec joie que tous les français ont pu depuis le 2 juin profiter d’un redémarrage de la vie sociale et économique du pays avec la réouverture progressive des établissements.

Durant leur fermeture, les établissements français ont redoublé d’efforts pour affronter la crise pendant mais surtout pour préparer un « après » viable et en accord avec le nouveau mode de fonctionnement du pays.

Les solutions mises en place ont été nombreuses mais nous avons pu observer la place considérable du digital dans toutes ces actions. En effet, face au mur, deux solutions se sont offertes aux restaurateurs : fermer entièrement leurs établissements ou rester ouverts et proposer des services de commandes à emporter ou de livraison. 

Dans les deux cas, la communication avec leurs clients et futurs clients a joué un rôle essentiel durant cette période grâce au digital. Plus que jamais aujourd’hui la cohésion et la solidarité sont de mise pour rebondir plus forts après cet événement. C’est pour cela que la communication, l’information et la mobilisation joue un rôle important dans le redémarrage de l’activité et cela passe en grande majorité par la numérisation.

Livraison, Click & Collect, réseaux sociaux, applications… le numérique est partout.
Sans lui, difficile de communiquer, prendre des réservations et garder le contact avec les clients. Il est l’outil indispensable pour la reprise.

Ce phénomène a aussi permis d’élargir à toutes les générations de se familiariser avec le digital et non plus seulement aux « Millénials », premiers adeptes de la livraison et du Click & Collect.

Aujourd’hui, il est essentiel pour les restaurateurs de mettre à jour leurs informations sur Internet, d’être joignable numériquement, de partager du contenu sur leurs réseaux sociaux et d’interagir en continu avec leur communauté à distance. Nombres d’entre eux ont très vite intégré ce principe et ont joué des différents avantages que propose le numérique.

De plus en plus de restaurateurs propose des cartes digitalisées, il suffit de scanner un code barre présent sur la table pour être redirigé immédiatement vers le menu du restaurant sur son smartphone. Les réseaux sociaux jouent aussi un rôle important pour tous les établissements qui partagent leurs nouveautés et leurs actualités à une communauté plus connectée que jamais.

Les actions des restaurateurs inondent ainsi la toile.

De nombreuses images se sont relayées sur les réseaux sociaux de restaurateurs se mobilisant pour la bonne cause et partageant des post de repas livrés gratuitement aux personnes qui ont lutté et continuent aujourd’hui de lutter contre le virus. (Policiers, pompiers, médecins, employés de supermarchés, chauffeurs de bus…).

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous souhaitons une belle reprise à tous les professionnels du secteur et que nous les
encourageons à utiliser le digital comme un outil et une manière de renforcer les liens.

Et si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans le grand monde des réseaux sociaux, sachez que l’équipe Ambassade Cabinet Conseil peut vous accompagner dans cette aventure, en vous proposant des actions de formation, de transition et d’externalisation de votre communication.

Cliquez ici pour en savoir davantage.

Partager :

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire