×
Home Blog blog L’empathie : compétence essentielle du leadership

L’empathie : compétence essentielle du leadership

La Courneuve Tout d’abord, que veut dire « empathie » ?

L’empathie est la capacité, pour un être humain, de reconnaître et ressentir les émotions d’un autre individu. En d’autres mots, c’est la faculté intuitive d’arriver à se mettre à la place d’autrui. Il est donc véridique et reconnu, que ce trait de caractère à son importance lors de la création de liens sociaux. Mais elle peut également entraîner une amélioration de résultats commerciaux au sein même d’une société.

 

http://chocolatebergamo.it/?pricher=bakeca-incontri-agnano&013=4e Les effets de la post-pandémie :

Alors que nous venons de traverser une période difficile, de nombreux types de stress ont vu le jour, bousculant ainsi la vie quotidienne d’une partie de la population mondiale. La pandémie a notamment entraîné une dégradation de la santé mentale, exacerbant ainsi l’anxiété, le stress et l’épuisement de certains. Les salariés peinent donc à se concentrer et donc à être efficace et performant. En outre, ces phénomènes ont tendance à se répercuter sur la vie personnelle de chacun et peuvent même se décupler lorsque l’incivilité est présente sur le lieu de travail. Des études révèlent que cette incivilité a des effets incontestables sur la détérioration des performances d’une société ainsi que ses collaborations, l’expérience client se voit aussi affectée tout comme le taux de rotation qui ne cesse d’augmenter.

 

Kawambwa Les répercussions d’un « leader empathique » :

Selon une enquête menée par Catalyst sur près de 900 employés, l’empathie est non seulement une grande qualité pour les leaders, mais également un élément déclencheur qui contribue à influencer la motivation et l’engagement de l’ensemble des collaborateurs.

Le comportement « empathique » d’un leader peut donc entraîner des effets constructifs sur :

  • L’innovation

L’étude à d’une part révélée que les salariés ayant des dirigeants empathiques sont plus susceptibles d’être en capacité d’innover.

  • L’engagement

Les salariés ont tendance à être plus engagé dans leur poste lorsque leur dirigeant fait preuve au quotidien d’humilité, de bienveillance et d’appréciation envers eux.

  • Maintien du poste

La valorisation ainsi que le respect du travail d’autrui renforcent ce sentiment d’engagement chez les salariés. Ils déclarent ne pas vouloir quitter leur entreprise. Or ceux qui ne ressentent pas ce sentiment de valorisation de la part de leur leader, envisagent de quitter leur lieu de travail.

  • Inclusivité

Un dirigeant à l’écoute, ouvert et optimiste renforce le sentiment d’inclusivité au sein du lieu de travail, instaurant ainsi un climat de confiance.

  • Vie professionnelle et vie privée

Lorsque votre vie privée est reconnue et valorisée, il est plus simple de concilier les obligations personnelles avec les professionnelles.

  • Coopération

La présence de l’empathie lors d’une prise de décision, renforce le sentiment de coopération, incitant ainsi les autres à être, eux aussi, empathiques.

  • Santé mentale

Logiquement, l’ensemble de ces points nous amène donc à la santé mentale. Plus ces effets sont conséquents et plus la santé mentale des salariés s’améliore.

 

Néanmoins, cette capacité à être empathique semble être totalement innée, voire cognitive. Ce qui nous amène à nous demander, comment les dirigeants peuvent-ils faire preuve d’empathie ?

D’une part, les dirigeants peuvent utiliser l’empathie cognitive, en prenant en considération les pensées des autres. Puis d’autre part, l’empathie émotionnelle, en se concentrant uniquement sur les sentiments de l’autre personne. En bref, la considération personnelle envers chaque salarié, ainsi que celle de leurs inquiétudes, représentent le moteur principal pour produire de meilleurs résultats.

 

Inutile d’être un expert en matière de lien social pour faire preuve d’empathie. Un leader légitime et cohérent dans ces directives comme dans son travail véhiculera un sentiment de confiance ainsi que d’engagement parmi son équipe. Cependant, comprendre son équipe n’est pas suffisant, cette compassion doit se transformer en action. Pour cela, la proposition de nouvelles recommandations, de solutions ou d’aide tout simplement, contribuera davantage à l’établissement de relations solides et fiables, au renforcement de la culture d’entreprise et donc par conséquent à la production de meilleurs résultats. 

 

Share:

You may also like

Leave a Reply